Congrès mondial de la nature (4 pages CGT "Nature et Climat")

lundi 30 août 2021


Expression CGT à l’occasion du Congrès mondial de la Nature. La CGT appelle à la mobilisation la plus large, pour l’arrêt du démantèlement du Ministère de l’Écologie et de l’Office National des Forêts et pour un investissement en moyens humains.

Nous revendiquons MAINTENANT pour l’année 2022 :

Pour l’ONF : l’abandon du dogme de la rentabilité, imposé depuis la présidence Sarkozy, 200 créations d’emplois et le retour à terme d’un effectif de 9 200 ETP dans l’établissement
Pour le Ministère en charge de l’Écologie  : 4 000 postes supplémentaires, dont 500 postes dans le domaine de la préservation et de la restauration des écosystèmes

Il est grand temps de préserver nos milieux naturels, et d’entamer une politique ambitieuse de restauration des écosystèmes dans le cadre d’une véritable transition écologique, conciliant les enjeux “climat” et “biodiversité”.

Cela passe par des Services Publics renforcés !

STOP aux discours mensongers, place aux actes !
A commencer par compenser les suppressions de postes du quinquennat
Cet investissement dans un personnel sous statut de la Fonction publique garantissant indépendance, responsabilité et neutralité, est le seul moyen de relancer de façon efficace les politiques :
● d’éducation et sensibilisation à la biodiversité
● de recensement et de connaissance de l’état des milieux naturels et des espèces vivantes,
● de préservation : police de l’environnement, création d’aires protégées terrestres et marines, protection des milieux humides, continuité écologique des cours d’eau et des biotopes terrestres ...
● de restauration de la biodiversité : relance de la « trame verte et bleue » dans toutes les régions par le Ministère de l’Ecologie, politique forestière de long terme, favorable au climat comme à la biodiversité.


Voir aussi la Lettre ouverte intersyndicale du 03 septembre 2021 "Il est urgent de renforcer le Ministère en charge de l’Ecologie et ses établissements publics"


A Lire également :


Biodiversité : la France accueillera le Congrès mondial de la nature de l’UICN début septembre
Du 3 au 11 septembre 2021, la France accueillera le Congrès mondial de la nature de l’UICN* à Marseille, "grand rendez-vous international préparatoire" avant la 15e conférence des parties - COP 15 - de la Convention sur la Diversité Biologique qui se tiendra en Chine en 2021 (...)



GIEC : communiqué de presse du 9 août 2021
À 3 mois de la COP26 de la CCNUCC, le 1er volet du 6e rapport du GIEC du 06 août alerte les États sur l’urgence des décisions à prendre pour réduire drastiquement et durablement leurs émissions de GES pour éviter le pire.



Pollution de l’air : le Conseil d’État condamne l’État à payer 10 millions (décision du 04 août 2021)
Le Conseil d’État évaluera les actions du Gouvernement pour le second semestre de l’année 2021 au début de l’année 2022 et décidera si l’État devra verser une nouvelle astreinte.



PLF 2022 : la CGT réclame 4 000 postes pour le ministère de l’Écologie
Tract de la FNEE CGT "Halte à l’éco-hypocrisie du gouvernement !" suite à la décision du Conseil d’État du 1er Juillet 2021 enjoignant l’État de prendre des mesures supplémentaires avant le 31 mars 2022.



La position de la FNEE CGT sur la création d’un Défenseur de l’environnement : éléments de réflexions et propositions
(Positions de la FNEE-CGT sur la mission défenseur des droits de l’environnement, suite à l’audition du 6 juillet de la FNEE-CGT par la députée missionnée par le Premier Ministre)
- Rapport de propositions demandé pour la mi-juillet, en vue de la création d’une nouvelle Autorité Indépendante, le « Défenseur de l’Environnement », sur le modèle du Défenseur des Droits.

Documents joints