Travailler plus pour gagner moins : pour nous c’est non !

jeudi 12 janvier 2023


Tract CGT "Travailler plus pour gagner moins : pour nous c’est non !", diaporama CGT (v-court) et lien vers le dossier « Réforme des retraites 2022/2023 » de l’UFSE-CGT.

Un changement en profondeur du système actuel
Qualifiée de « paramétrique » par le gouvernement, car modifiant l’âge de départ à la retraite 64 ans et le nombre de trimestres cotisés pour une pension à taux plein, cette réforme qui ouvre la voie notamment à la suppression des régimes spéciaux considérés comme trop coûteux et à une attaque renforcée contre les droits familiaux, induirait, en réalité, un changement en profondeur du système actuel.
Dans les faits, la réforme annoncée pousse encore plus loin la logique de réduction des dépenses sociales. Elle consacrerait aussi un basculement vers l’impôt, du financement des retraites dont le pilotage ne serait plus assuré par les représentants des salariés, mais par le gouvernement et le législateur, au détriment de la démocratie sociale.


Vous trouverez ci-joint :
- le tract de la CGT (conf.) "Travailler plus pour gagner moins : pour nous c’est non !"
- un diaporama CGT (version courte) :
1. Notre système actuel de retraite
2. Faut-il réformer le système ?
3. La réforme Macron 2022 et ses conséquences, ce que l’on sait...
4. Ce que revendique la CGT
- le lien direct vers le Dossier « Réforme des retraites 2022/2023 »de l’UFSE-CGT


Travailler progressivement plus longtemps

Report de l’âge légal de 3 mois par an
● Début de la réforme au 01/09/2023 (naissance à compter du 1er septembre 1961)
● Cible 64 ans en 2030
Accélération mesure Touraine 3 mois par an
● 43 annuités en 2027


Augmentation progressive de l’âge légal de départ :

Documents joints