Contractuels de l’OFB : une gestion hors des clous !

lundi 17 mai 2021


CCP des contractuels de l’OFB des 15 janvier et 23 avril 2021 (compte-rendus CGT) : licenciements, promotions de catégorie ou avancement de niveau, prime de "sujétion" pour certains emplois à l’OFB

DÉTOURNEMENT DES CRITÈRES D’AVANCEMENT ET DE PROMOTION
A lire dans le CR de la CCP du 23 avril 2021 : notre analyse poussée de la manière dont la direction de l’OFB détourne les critères d’avancement et de promotion, lesquels sont pourtant définis précisément dans une charte de gestion ministérielle.
Pour illustrer cette analyse, vous trouverez également en pièce-jointe des graphiques qui montrent comment se positionnent les agents retenus par la direction en terme d’ancienneté, d’échelon ou d’expertise.

(Annexe : répartitions des agents éligibles en fonction de l’ancienneté et l’échelon)


Message envoyé aux agents de l’OFB le 17 mai 2021

Bonjour à tous, 
Ce message s’adresse en particulier aux agents contractuels régis par le quasi-statut de l’Environnement, mais pourra s’avérer instructif pour tous les agents de l’OFB sur la façon dont fonctionne le dialogue social dans notre établissement.
 
Vous trouverez en pièces jointes nos compte-rendus des deux dernières réunions de Commission Consultative Paritaire, lesquelles présentaient de fortes similarités :
● un seul sujet à l’ordre-du-jour officiel (pour vote réglementaire) : le licenciement d’un agent d’entretien en poste dans un service départemental ;
● un sujet collectif traité de manière officieuse (hors CCP, donc sans vote) :
- le 15 janvier : l’attribution de la prime de "sujétion" à certains emplois dans l’OFB
- le 23 avril : le classement par la direction des agents proposés pour une promotion de catégorie ou un avancement de niveau

Sur ces deux sujets collectifs, malgré les critiques constructives et argumentées de la part des organisations syndicales, l’administration n’a pas dévié d’un pouce. Cela traduit encore une fois la manière dont la direction de l’OFB conçoit le dialogue social : informer les représentants du personnel pour faire bonne figure, mais sans jamais tenir compte de leurs recommandations !

A la CGT-Environnement, nous militons pour que les sujets collectifs intègrent le mandat de la CPP. Cela permettrait aux représentants élus du personnel de voter sur les textes qui conditionnent les conditions de travail des agents contractuels (dont les questions de rémunération et de progression de carrière).

Dans le second compte-rendu, nous vous proposons une analyse poussée de la manière dont la direction de l’OFB détourne les critères d’avancement et de promotion, lesquels sont pourtant définis précisément dans une charte de gestion ministérielle. Afin que vous puissiez vous faire votre propre opinion, nous joignons (en annexe du CR et en fichier séparé) des graphiques qui montrent comment se positionnent les agents retenus par la direction en termes d’ancienneté, d’échelon ou d’expertise. Cela se passe de commentaire ...
Le 25 mai, se réunira la CCP ministérielle qui répartira les promotions et avancement entre tous les établissements concernés par le quasi-statut. Nous ferons tout notre possible pour y rétablir un peu de transparence et d’équité.
 
A votre disposition pour toute demande d’information complémentaire, 
Le syndicat national CGT-Environnement


Vos représentants CGT-Environnement à la Commission consultative paritaire de l’OFB :
Titulaire : Sylvain Michel 06.45.69.96.25 Pôle milieux marins, Brest
Suppléant : Sébastien Manné 06.08.76.09.39 DR Grand Est, Moulins-les-Metz

Documents joints