VNF : déclaration CGT au CA du 12 octobre 2022

mercredi 12 octobre 2022


Vous trouverez ci-joint la déclaration CGT au Comité d’administration de VNF qui s’est déroulé le 12 octobre 2022.
La CGT exige notamment la prise en charge par l’établissement des déplacements domicile travail pour l’ensemble des personnels.

Pour rappel, le Conseil d’administration est chargé, entre autres :
- de l’élaboration du budget de l’établissement,
- de fixer le montant des péages de navigation et des redevances, délibérer sur la création de filiales
(....)
mais également de définir :
- les conditions générales d’emploi et de rémunération des personnels de droit privé et des agents non titulaires,
- les orientations en matière de recrutement (répartition fonctionnaires et personnels de droit privé)
- de fixer chaque année les dates de chômages des canaux et rivières canalisées confiés à VNF
(...)

La CGT est représentée au CA par :
- Olivier MOUGEOT, DT Nord Est : olivier.mougeot@vnf.fr
- Thierry NOISETTE, DT Nord Est : thierry.noisette@vnf.fr



(...) Lors de notre dernière réunion, la CGT avait insisté sur la nécessaire augmentation des salaires en raison de l’inflation. Force est de constater que la situation s’est encore aggravée. A cela s’ajoute maintenant la pénurie de carburant. Ce sont les déplacements domicile travail qui sont sur la table.
Est-il normal de payer pour aller travailler ? Je ne le pense pas. Il incombe à VNF de prendre en charge les déplacements domicile travail. Et c’est déjà ce qui se pratique pour une grande partie de la région parisienne. Les abonnements de transport en commun sont pris en charge en totalité par les employeurs. Et c’est normal, ce sont les employeurs qui sont à l’origine de ces déplacements.
La CGT revendique la prise en charge intégrale des abonnements de transport en commun ainsi que la mise en place d’une prime de déplacement dans un premier temps.
Le ministre de la Fonction Publique a annoncé il y a quelques jours la fin des baisses de effectifs dans notre ministère. Malheureusement, il a précisé que les contrats en cours seraient honorés. La saignée des effectifs va donc se poursuivre en raison des engagements pris en signant le COP. Les effets du dérèglement climatique avec la sécheresse de cet été, la pénurie de carburant ne sont que les prémices de ce qui nous attend. Il est urgent de se mettre en ordre de bataille pour affronter ces défis.
Il est grand temps de tout faire pour remettre en état notre réseau pour accueillir le trafic fluvial qu’il faudra développer.
Concernant la vie de notre établissement, de nouveaux risques professionnels apparaissent, comme le travail par forte chaleur, le déploiement des nouvelles technologies, le télétravail.
La CGT demande que le CHSCT central prenne en charge le dossier et accélère la mise en place d’un document unique des risques professionnels.
Enfin nous demandons la nature et le détail des prestations intellectuelles commandées des cabinets privés. Monsieur le Directeur Général s’était engagé en juin à communiquer ces éléments, la CGT les attend avec impatience.

Documents joints