Congrès mondial de la nature : des actes plutôt que des discours !

vendredi 10 septembre 2021


Communiqué CGT publié le 10 septembre 2021.
`
Le Congrès mondial de la nature organisé par l’Union internationale de conservation de la nature (UICN) a lieu à Marseille. Tous les signaux sont au rouge, mais le gouvernement ne semble pas prendre la mesure de la gravité de la situation.

En ouverture du congrès de l’UICN sur la biodiversité, le président de la République a annoncé vouloir placer 5 % des eaux méditerranéennes françaises sous protection forte et promis de faire avancer la réduction des pesticides.

Les organisations environnementales dénoncent le manque de moyens réellement alloués à la protection de la nature.

Cet été, un nouveau rapport du Groupe international d’experts sur le climat (GIEC) a confirmé que le système de production capitaliste est directement responsable de la fonte des glaciers, de la montée du niveau des mers, des feux qui se multiplient.

« Vu la place ridicule accordée à la transition écologique dans le plan de relance du gouvernement et la tonalité de la loi “Climat résilience”, on va être très loin de ce qui serait nécessaire pour inverser la tendance… » déplore Véronique Martin, chargée des questions environnementales au bureau confédéral.

Les politiques d’affaiblissement des services publics montrent le désengagement de l’État : le ministère de la Transition écologique est démembré, l’ONF privatisée…

Pour la CGT, la solution ne peut venir que d’une rupture franche avec nos modes de production et de consommation actuels.

Le Forum syndical international des transitions écologiques et sociales, co-organisé en juin par 130 organisations venues des 5 continents, dont la CGT, a adressé un appel unitaire à l’ensemble des forces sociales engagées dans la construction d’une transformation écologique et sociale.

Ce rapport appelle à s’appuyer sur l’expérience et les connaissances des travailleurs et citoyens pour mettre en œuvre une transition juste.

Une maîtrise publique de la production et des activités qui ont un impact sur l’environnement est nécessaire à la préservation de l’intérêt général, ainsi que la propriété publique des ressources et de l’énergie, surveillées par le contrôle démocratique.


Télécharger les fiches :

- Loi Climat Fiche 1 (« Oui pub » : emplois menacés faute d’anticipation et de concertation)
- Loi Climat Fiche 2 (Fin de la vente des véhicules les plus polluants : en faire un enjeu de réindustrialisation et de justice sociale)
- Loi Climat Fiche 3 (La conditionnalité écologique et sociale des aides publiques, fer de lance de la réindustrialisation)


À lire également
Il est urgent de renforcer le Ministère en charge de l’Ecologie et ses établissements publics : Lettre ouverte intersyndicale du 03 septembre 2021


Pour mémoire :


Participation de l’État français au Congrès Mondial de la Nature : la Vie marine sacrifiée ?
Communiqué CGT du 02 septembre 2021, focalisé sur les mers et les océans,
en complément du 4 pages CGT "Nature et Climat" relatifs aux domaines terrestres, aquatiques et forestiers
(expression FNEE-CGT / UFSE-CGT / CGT Forêt).



Communiqué de la CGT du 02 septembre 2021 (Congrès mondial de la nature à Marseille) :
Congrès mondial de la nature à Marseille : assez des mensonges d’Emmanuel Macron !
Place à l’action syndicale pour un développement humain durable



4 pages CGT "Nature et Climat", expression CGT à l’occasion du Congrès mondial de la Nature.
La CGT appelle à la mobilisation la plus large, pour l’arrêt du démantèlement du Ministère de l’Écologie et de l’Office National des Forêts et pour un investissement en moyens humains.



Biodiversité : la France accueillera le Congrès mondial de la nature de l’UICN début septembre
Du 3 au 11 septembre 2021, la France accueillera le Congrès mondial de la nature de l’UICN* à Marseille, "grand rendez-vous international préparatoire" avant la 15e conférence des parties - COP 15 - de la Convention sur la Diversité Biologique qui se tiendra en Chine en 2021 (...)



GIEC : communiqué de presse du 9 août 2021
À 3 mois de la COP26 de la CCNUCC, le 1er volet du 6e rapport du GIEC du 06 août alerte les États sur l’urgence des décisions à prendre pour réduire drastiquement et durablement leurs émissions de GES pour éviter le pire.



Pollution de l’air : le Conseil d’État condamne l’État à payer 10 millions (décision du 04 août 2021)
Le Conseil d’État évaluera les actions du Gouvernement pour le second semestre de l’année 2021 au début de l’année 2022 et décidera si l’État devra verser une nouvelle astreinte.



PLF 2022 : la CGT réclame 4 000 postes pour le ministère de l’Écologie
Tract de la FNEE CGT "Halte à l’éco-hypocrisie du gouvernement !" suite à la décision du Conseil d’État du 1er Juillet 2021 enjoignant l’État de prendre des mesures supplémentaires avant le 31 mars 2022.



La position de la FNEE CGT sur la création d’un Défenseur de l’environnement : éléments de réflexions et propositions
(Positions de la FNEE-CGT sur la mission défenseur des droits de l’environnement, suite à l’audition du 6 juillet de la FNEE-CGT par la députée missionnée par le Premier Ministre)
- Rapport de propositions demandé pour la mi-juillet, en vue de la création d’une nouvelle Autorité Indépendante, le « Défenseur de l’Environnement », sur le modèle du Défenseur des Droits.

Documents joints