Nos ministères seraient-ils déjà enterrés ?

mercredi 17 mars 2021

Des politiques décomplexés, totalement au service des intérêts économiques ? C’est ce que laisse penser la lettre de la Secrétaire d’État chargée de la Biodiversité aux CESER* concernant la 3ème stratégie nationale de la biodiversité (2021-2030) du 22 janvier 2021.
* Conseil économique, social et environnemental régional

Suite à un "One planet summit" réuni le 11 janvier 2021 par le Président de la République ("superbe opération de communication" pour cette 4ème édition !), la Secrétaire d’État chargée de la Biodiversité demande aux CESER leur contribution pour l’élaboration de la troisième stratégie nationale de la Biodiversité (2021-2030).
COM’MENT ne pas s’étrangler ?
La secrétaire d’État, dans sa lettre vantant le sauvetage de la biodiversité dans le monde grâce à notre glorieux président de la république, appelle à une "mobilisation au cœur des territoires (...) là où agissent les collectivités et les "porteurs de projets". Les politiques qui dirigent notre ministère auraient-ils déjà enterré les DREAL, les DDT et l’OFB* qu’ils sont en train d’achever, pour se mettre totalement au service des intérêts économiques ? L’Office français de la biodiversité, établissement public sous la tutelle du ministère de la Transition écologique et solidaire et du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, dédié à la sauvegarde de la biodiversité et organisé à l’échelle nationale, régionale et comportant des des échelons départementaux et locaux...
*L’OFB regroupe les agents de l’Agence française pour la biodiversité (AFB) et de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS)

> à rapprocher de la de la DGALN/DEB-DHUP du 23/02/21, jointe à notre article sur la réunion sur la revue des missions du programme « Paysage Eau Biodiversité » qui s’est déroulée le 5 mars 2021)

La CGT alerte encore une fois sur le démantèlement et la privatisation de notre ministère, caché par les beaux discours de la Macronie...

L’exécutif n’a pas non plus pris la mesure de son échec en matière de politique participative (c.f. Convention citoyenne pour le Climat)
Pour l’élaboration de "Biodiversité 2030" (3ème stratégie nationale pour la biodiversité), le Gouvernement réitère sa démarche de participation collaborative en lançant des consultations et des concertations territoriales et citoyennes à renfort de grande campagne de com’ : "Cette stratégie sera élaborée tout au long de l’année 2021, grâce aux propositions d’action des parties prenantes et des citoyens" ; "La biodiversité est notre patrimoine commun, et un capital pour l’avenir à préserver. De l’État aux citoyens, en passant par les collectivités, les entreprises, les associations, chacun peut agir pour la protéger" ; "Collectivités, services et collectifs régionaux, associations, entreprises : engagez-vous ! " ...

Février – avril : consultation des parties prenantes dans les territoires
La Secrétaire d’État chargée de la biodiversité, Bérangère Abba est en tournée promotionnelle depuis début février. Elle a déjà rencontré les collectivités et les acteurs locaux des régions Provence-Alpes-Côte d’Azur, Hauts-de-France, Centre-Val-de-Loire, Auvergne Rhône-Alpes et Bourgogne-Franche-Comté.
> Lire la déclaration CGT de l’Indre à l’occasion de son étape dans Centre-Val-de-Loire, le 19 février 2021

Mai – juin : consultation citoyenne nationale -> ça ne badine pas !
"Dès le mois de mai, une consultation ouverte à tous les citoyens - Une consultation nationale en ligne sera lancée prochainement, à destination de l’ensemble des Français (...)"
Mai – juillet : concertation des parties prenantes au niveau national
- > "parties prenantes" = ????
Tout devra être bouclé sur 2021 -> la campagne présidentielle doit se doter d’un solide volet vert
Du 3 au 11 septembre : première présentation des travaux d’élaboration de Biodiversité 2030 lors du Congrès mondiale de la nature de l’UICN, à Marseille
Automne 2021 (date à confirmer) : COP 15 sur la diversité biologique, en Chine
Fin d’année : finalisation et validation de "Biodiversité 2030"
Fin 2021 – premier trimestre 2022  : adoption de "Biodiversité 2030"