Accueil > Vie des personnels > Instances représentatives des personnels (CT, CAP, CHSCT) > Action Sociale (CCAS et CGCV) > Le C.G.C.V. > Les vacances d’hiver pour les jeunes !

Les vacances d’hiver pour les jeunes !

lundi 10 février 2020

La mobilisation pour le CGCV

Une lettre d’alerte en direction de l’employeur

Les Alpes sont pour un peu plus de 800 jeunes du CGCV l’occasion en ce mois de février et ses vacances d’hiver d’aller au grand air à la Montagne. Comme chaque année, le ski sera une des activités central des jeunes.

Les activités de découvertes de la montagne sont également privilégiées dans les séjours du CGCV. Cette approche permet d’avoir une vision plurielle de l’espace alpin et des activités nordiques.

La logistique, le secret de la réussite !

Les administrateurs du CGCV se mobilisent en amont des séjours pour apporter dans les stations de sport d’hiver l’ensemble du matériel pédagogique et de l’équipement nécessaire à ses séjours. Les vacances au ski, sont des séjours d’une semaine où les animations en veillées donnent un sens et une ambiance particulière à ses séjours.

Une mobilisation politique.

Le CGCV est une association qui fonctionne parce que les organisations syndicales du Ministère depuis près de 73 ans se mobilisent pour faire fonctionner la structure.
Gestionnaires et responsables, les organisations syndicales ont toujours privilégié des tarifs sociaux et l’organisation de la mixité sociale dans les séjours. Cependant, ses séjours magiques pour nos enfants sont en danger car l’employeur prévoit de diminuer les subventions pour les séjours de vacances de nos enfants. Le CGCV n’a jamais accueilli autant d’enfants dans ses séjours. L’ensemble des organisations syndicales autour de la table du CGCV ont saisis l’employeur pour demander un maintien du niveau de la subvention pour cet organisme plébiscité par les jeunes et leurs parents.
Un projet éducatif de qualité, des destinations variées et des moyens pour une sécurité effective demandent des financements.
La CGT dit NON ……..On ne touchera pas aux vacances de nos enfants !