Accueil > Vie des personnels > Pensions et Retraites > Les retraites > Le 16 janvier, continuons la lutte pour le retrait du projet de réforme des (...)

Le 16 janvier, continuons la lutte pour le retrait du projet de réforme des retraites

mercredi 15 janvier 2020

La lettre du premier ministre aux organisations syndicales est un « coup » politicien qui ne change rien sur le fond. La conférence sur le financement des retraites n’a qu’un objectif : augmenter la durée de travail pour faire financer les besoins par les salariés !

Dans son point 8 il est écrit : « Enfin, les mesures destinées à rétablir l’équilibre ne devront entraîner ni baisse des pensions pour préserver le pouvoir d’achat de retraités, ni augmenter le coût du travail pour garantir la compétitivité de notre économie ».

Notez que pour le premier ministre, le travail est un coût, alors que le salaire n’est rien d’autre que la rétribution du travail qu’il soit physique ou intellectuel !

Et qui peut croire qu’en tenant compte de toute la carrière d’un salarié qui souvent débute par des petits boulots, avec des périodes d’inactivités … les pensions qui seront servies dans 10 ans ne seront pas plus faibles que celles d’aujourd’hui avec un système qualifié d’universel !

Pourtant d’autres sources de financement existent pour assurer la pérennité et améliorer le système actuel, système qualifié de meilleur au monde par nombre d’institutions internationales :

  • 60 milliards distribués aux actionnaires dont 49 milliards de dividendes distribués par les entreprises du CAC 40 ; leur en prendre 10 ne les mettraient pas sur la paille, pas plus que ça ne nuirait à l’économie ;
  • Arrêter de subventionner l’économie avec des mesures comme le CICE, le CIR … qui ne démontrent aucune efficacité pour lutter contre le chômage mais qui permettent justement aux entreprises du CAC 40 de distribuer des dividendes astronomiques …
  • 30 milliards de fonds de réserve qui ne demandent qu’à être utilisées ;
  • Lutter contre les paradis fiscaux et l’évasion fiscale, faire payer plus les GAFA …

Alors inscrivez-vous dans les luttes en cours !

Rien n’est inéluctable face à la volonté populaire :
Le 16 janvier en grève et rejoignez les manifestations