Accueil > Les Ministères > Les DIR > Les DIR > D.I.R. région Ouest > DIR Ouest CT du 28 novembre 2019 : Compte rendu CGT

DIR Ouest CT du 28 novembre 2019 : Compte rendu CGT

mercredi 4 décembre 2019

Action Publique 2022, Emmanuel Macron s’est donné pour objectif de réduire la dépense publique de 100 milliards d’euros d’ici à 2022. Cette purge budgétaire se traduirait par de nombreuses suppressions d’emplois, des plans de départs dits volontaires ainsi que de nouveaux gels et de nouvelles coupes des crédits d’investissement et de fonctionnement. Par de multiples moyens, la puissance publique serait dépossédée, rétrécie et profondément transformée avec toute une série de politiques publiques qui seraient abandonnées, privatisées, transférées, déléguées ou encore transformées de manière conséquente.

La manière d’organiser et de rendre le service public serait, elle aussi profondément transformée et dégradée, plutôt que de les considérer comme des citoyens et des usagers, les administrés deviendraient des clients susceptibles de payer l’accès à certains services. Différents services publics deviendraient payants et ne seraient
plus financés de manière collective et solidaire par des prélèvements fiscaux et sociaux.

Le projet de loi de finance 2020 compte amplifier le phénomène en n’accordant pas les moyens nécessaires, cela va se traduire par la suppression de 5 000 emplois supplémentaires à l’horizon 2022 pour notre ministère, 1 769 suppressions de postes en 2020 soit - 1,8 %. Ces réductions d’effectifs s’ajouteraient ainsi aux précédentes, notre ministère détient tristement la palme d’or des réductions d’effectifs, loin devant tous les autres ministères.

Avenir des DIRs, de ses agents et de leurs missions, les dernières nouvelles dates du 8 octobre, où la CGT avait été reçu sur « l’avenir des DIR et la gestion du réseau routier national » avec la présence de M. Papinutti, directeur de la Direction Général des Infrastructures de Transports et de la Mer (DGITM), M. Le Dall directeur adjoint de la Direction des Infrastructures de Transport (DIT) et M. Chataignier adjoint au directeur de la Direction de Ressources Humaines (DRH) du Ministère. Lors de cette réunion, la DGITM nous a informé que le Projet Industriel des DIR était rebaptisé Réseau Routier National 20-30. Il a été annoncé que la baisse d es effectifs continuelle ne permet plus d’assurer toutes nos missions de Service Public, il faut repenser le modèle de gestion du réseau routier national.

C’est donc une externalisation des missions de service public qui est mise en avant : de la maîtrise d’oeuvre à l’entretien/exploitation en passant par le contrôle extérieur…

Dans la perspective de ces orientations, la DGITM a organisé le mercredi 16 octobre un séminaire pour aborder le renouvellement de la gestion du Réseau Routier National (RRN) et l’avenir des DIR.

Lire la suite de la déclaration en téléchargement. Également le compte rendu à lire.

Documents joints