Accueil > Actions revendicatives > Actions menées en 2018 > Mobilisation du 14 décembre 2018 : Appel de la FNEE-CGT

Mobilisation du 14 décembre 2018 : Appel de la FNEE-CGT

jeudi 13 décembre 2018

Depuis plusieurs semaines, la mobilisation des gilets jaunes exprime le rejet de décennies de politique libérale, aggravée par Emmanuel MACRON, et exige la justice sociale, fiscale et la démocratie.

Malgré les tentatives de division du gouvernement, de nombreuses convergences se construisent :
gilets jaunes, salariés en grève, marches pour le climat, lycéens, étudiants, ...

Face aux manifestants, la répression s’abat sans discernement et nous la condamnons. Les autorités n’ont pas à répondre à ceux qui réagissent à la violence sociale en les assimilant à ceux qui n’ont pour seul objectif que de casser et piller. Nous avons d’ailleurs subi ces casseurs au cours des mobilisations contre la loi travail et le 1er mai 2018.

Aujourd’hui le gouvernement semble plier mais les mesures annoncées sont financées par les contribuables et les salariés. Il ne cède pas sur l’essentiel : la répartition des richesses. Les revendications essentielles des gilets jaunes rejoignent les nôtres c’est pourquoi beaucoup de syndiqués actifs et retraités participent au mouvement pour réclamer une fiscalité plus juste, le retour de l’ISF, la hausse des salaires, des pensions et minimas sociaux. Et aussi une transition écologique et
énergétique accessible à tous, juste et solidaire. Comme des services publics et des transports collectifs pour tous dans tous les territoires.

Pour mettre un coup d’arrêt aux projets gouvernementaux, faire avancer nos revendications, nous devons renforcer et amplifier la mobilisation. C’est pourquoi la fédération appelle les agents à agir, à faire grève dès le 14 décembre et à participer à tout ce qui est de nature à faire converger les luttes.

Dans ce sens, la fédération a d’ores et déjà déposé un préavis de grève le 14 décembre à la DGAC et pour le reste des services et établissements du 14 au 18 décembre.

Adopté à l’unanimité par la direction fédérale le 12 décembre 2018