Accueil > Vie des personnels > Action et Protection Sociales > Protection Sociale > Protection sociale complémentaire : La CGT vous informe

Protection sociale complémentaire : La CGT vous informe

jeudi 8 novembre 2018

L’administration vient d’annoncer le choix de l’opérateur retenu après l’appel d’offre pour le référencement de la Protection Sociale Complémentaire (PSC) aux MTES, MCT et certains de leurs établissement publics : la MGEN.

Si la CGT se satisfait que ce choix ait écarté des opérateurs de type « assurantiel privé » pour se porter sur une mutuelle fonction publique, nous vous rappelons qu’elle n’a pas signé le protocole d’accord sur lequel a été basé une partie de l’appel d’offre, parce qu’elle n’avait pas de vision de l’ensemble des prestations et des tarifs. Cependant d’autres raisons ont fondé cette décision.

En premier lieu la faiblesse du montant de la dotation de l’employeur : 900 000 euros par an, soit 1,84 euros par agent actif et par mois, très éloigné de notre demande de participation à hauteur de 50% !

Ensuite, l’absence d’étude de besoins, permettant d’identifier les critères à retenir pour aboutir à une couverture adaptée aux situations des bénéficiaires. En effet, comment construire une offre de qualité sans se référer aux spécificités de la population de nos ministères et établissements publics ?

Nous sommes attachés à une protection sociale complémentaire en lien avec les activités professionnelles. Quelle prise en compte de la particularité des missions parfois dangereuses et exposées, du contexte anxiogène dans les services, des postures de travail, de la situation des personnes handicapées… Ceci demande des moyens.

Enfin, si notre détermination a permis l’inscription d’une couverture décès pour les retraités, ceux-ci seraient exclus du reste de la prévoyance pour laquelle l’employeur ne versera aucun transfert de solidarité. Ceci est inacceptable.

En tout état de cause, l’offre référencée n’étant pas obligatoire, nous pensons qu’il est prudent de prendre le temps de s’informer avant d’effectuer toutes démarches engageantes.

- Avant de signer, demandez les tarifs, étudiez les garanties !
- N’effectuez pas de rupture de contrat avant de connaitre l’offre vers laquelle vous souhaitez aller

Soyez vigilant et faites le bon choix !