Accueil > Les Ministères > Le réseau scientifique et technique (RST) et les Ecoles > CEREMA (fusion 8 CETE, CERTU, SETRA, CETMEF) > Audience du 12 octobre 2017 au Cabinet des ministres : l’avenir du CEREMA (...)

Audience du 12 octobre 2017 au Cabinet des ministres : l’avenir du CEREMA est mis en cause

jeudi 12 octobre 2017

Les organisations syndicales ont été reçu le 12 octobre par le Cabinet des ministres concernant la situation du CEREMA.

Poursuite du plan social sur le quinquennat
L’avenir du Cerema est mis en cause

Le ministère a planté le décor : les baisses d’effectifs du Cerema vont se poursuivre, après les 125 ETP de 2017 ce sera -103 en 2018 ... Il faut donc supprimer des missions à hauteur des 2600 ETP prévus fin 2020.

Plus encore, le ministère a annoncé pour fin avril 2018 une remise à plat de l’ensemble des activités et de la gouvernance du Cerema.

Aucun tabou, le ministère se dit prêt à revoir les activités du Cerema pour les collectivités territoriales. Recentrage sur l’Etat ???

La CGT a rappelé son opposition à la diminution des effectifs et des missions, initiée dans le projet stratégique. Elle refuse le cadre d’austérité imposé par le nouveau gouvernement sur la durée du quinquennat.

La CGT a alerté sur le mal-être grandissant des agents (cf dernier baromètre Cerema où tous les indicateurs sont au rouge !).

Le cabinet nous invite à choisir les missions à abandonner. Mentionnant l’annonce de la création d’une "agence nationale de cohésion des territoires", sans autre détail, le cabinet ajoute qu’une partie des missions du Cerema pourrait être reprise ou non par celle-ci.

La CGT a demandé que les ministres écrivent aux organisations syndicales leurs orientations concernant le Cerema.

La CGT refuse de participer à ce plan social. Elle alerte les personnels sur la gravité de la situation du Cerema.