Accueil > Vie des personnels > Conférence environnementale - Transition énergétique > Conférence RIO+ 20 : Sans remise en cause profonde, aucune issue (...)

Conférence RIO+ 20 : Sans remise en cause profonde, aucune issue !

jeudi 28 juin 2012

Déclaration de la délégation de la CGT

Les États ont conclu le sommet de la terre sur le développement durable par l’adoption d’un texte particulièrement décevant en termes d’ambitions et d’engagements en faveur d’actions immédiates. Cette conclusion aux antipodes des attentes s’avère protectrice d’un système économique totalement antinomique avec les obligations qui s’imposent à nos sociétés pour répondre aux enjeux Elle est insultante envers les populations qui souffrent, envers la préservation indispensable de la nature, envers le monde scientifique. Elle est pour une bonne part irresponsable, sa médiatisation positive n’y changera rien ! Les États ont fait le choix de céder au lobbying des grandes firmes internationales cramponnées sur une posture de préservation de modes de production et de consommation dont la finalité est le profit et la concentration des richesses.

La CGT, qui depuis deux ans a porté dans ce processus des conceptions alternatives et fait valoir haut et fort le passage obligé par une révision des finalités et des modalités de production, n’est pas étonnée de ce résultat regrettable. Elle ne cédera pas à la déception pour autant, considérant que le combat continue. Ce combat est conforté par l’ampleur des rassemblements et actions auxquels a donné lieu ce sommet, élargissant sensiblement l’écho aux solutions alternatives et aux attentes du monde du travail, des populations.

Lire la suite dans la déclaration CGT ci-jointe.