Accueil > Actions revendicatives > Actions menées en 2012 > 1er mai : Portons les exigences sociales pour construire l’avenir

1er mai : Portons les exigences sociales pour construire l’avenir

lundi 23 avril 2012

Le Bureau fédéral réuni le 25 avril dernier a réaffirmé la nécessite de créer les conditions d’un grand 1er mai. Aussi, il appelle les composantes fédérales et les militants à se mobiliser fortement.

De même, réunie le 24 avril 2012, la Commission Exécutive Confédérale (CEC) a réaffirmé le besoin de faire du 1er Mai 2012, une forte journée de mobilisations, de luttes sur les revendications des salariés, des privés d’emploi et des retraités.

En effet, le 1er Mai prend une dimension particulière avec le rassemblement des partisans de Nicolas SARKOZY au Champ de Mars. Le président sortant cherche ainsi à opposer les salariés par sa référence honteuse au « vrai travail ».

De même, le rassemblement traditionnel du Front National prend lui aussi une signification particulière après le score du premier tour de l’élection présidentielle.

Par conséquent, il est essentiel de rappeler que le 1er Mai est une journée d’actions et de revendications et non pas une journée de commémoration, en plaçant le travail au centre de nos préoccupations, en impulsant une dynamique unitaire qui s’appuie sur la déclaration nationale et en rassemblant les salariés sur le caractère syndical et revendicatif du 1er Mai.

Consultez le communiqué commun CFDT-CGT-FSU-Solidaires-UNSA

Consultez la déclaration de la Commission exécutive confédérale

Consultez le tract CGT

Consultez l’appel de l’UGFF-CGT

Téléchargez l’affiche du 1er mai

L’Historique du 1er mai

Consultez la carte de France des manifestations du 1er mai