Accueil > Vie des personnels > Pensions et Retraites > Les retraites > 28 avril 2011 : Pour une véritable reconnaissance de la Pénibilité > Pénibilité : Réunion confédérale du 25/02/11

Pénibilité : Réunion confédérale du 25/02/11

lundi 28 février 2011

Dix Fédérations étaient présentes (voir ci-dessous), ainsi que l’UGICT -UGFF –l’activité Santé Travail et Retraite. La FD des Ports et Dock était excusée car en négociation, mais lors d’une prochaine réunion, elle fera le point sur les luttes des Dockers et les résultats de la négo.

Deux points étaient à l’ordre du jour :

1/ les négociations ARRCO – AGIRC

2/ La pénibilité – projet de décret – préparation de l’action du 28 avril prochain

ARRCO – AGIRC
Eric AUBIN a fait le point de la 5ème réunion de la négociation, dont le compte-rendu est paru dans la Lettre du jour du 24 février. Il a mis en avant que durant la négociation, la délégation patronale avait été mise en difficulté du fait de l’exigence des organisations syndicales à vouloir discuter des financements et de l’arrêt de la baisse du rendement. La délégation patronale a du demander une suspension de séance et s’est engagée à présenter un texte pour la prochaine négociation, le 9 mars. La fermeté des organisations syndicales n’est pas sans lien avec les actions dans les différents départements et devant le siège du Medef par la CGT.

La CE Confédérale de mardi devra étudier les suites à donner pour poursuivre la mobilisation.
Il faut continuer à mettre la pression notamment les 9 et 18 mars pour peser sur les négociations.
Lors du débat, plusieurs intervenants ont insisté pour aider les salariés à faire le lien entre les actions sur les salaires qui se développent et la bataille revendicative sur l’emploi, les conditions de travail et la retraite.

Pénibilité

Un point a été fait sur la réunion avec le ministère du travail (se reporter à la lettre du jour du 10 février) et sur les décrets présentés dans les caisses de la Sécurité sociale.
Quelques modifications très à la marge entre les deux projets, mais le fond du problème réside dans le fait que c’est un dispositif qui reconnaît l’incapacité et non l’exposition à des conditions de travail pénibles ayant des conséquences sur l’espérance de vie. De ce fait, beaucoup de salariés en seront écartés – de plus, notamment pour les salariés atteint d’un taux d’incapacité entre 10% et 20%, ce sera un véritable parcours du combattant pour y accéder.

La déclaration CGT dans les caisses de la Sécurité sociale sur les décrets, sera envoyée aux organisations et pourra être un point d’appui pour alimenter le débat.
La discussion a surtout porté sur la préparation du 28 avril (journée d’action confédérale sur la pénibilité).
Pratiquement toutes les fédérations présentes ont déjà mis cette question à l’ordre du jour de leur direction et des plans de travail sont établis. Plusieurs ont prévu du matériel spécifique (tract de masse ou 4 pages).
Mais le CCN ayant décidé de faire du 28 avril une journée d’action confédérale inter professionnelle, les participants souhaitent une impulsion forte de la CFD sur l’organisation, la coordination du 28 et l’ensemble du dossier.

Des propositions concrètes ont été faites pour :

  • Un matériel de masse,
  • Une trame (projet) d’accord sur la pénibilité pour aider aux négociations d’entreprises ou de branches, et permettre ainsi de s’appuyer sur un tronc commun offensif.
  • Faire le recensement d’accords d’entreprises ou de branches (comme autant de point d’appui)
  • Recenser les décisions de branches et la forme des propositions (groupe de travail, négociation…)
  • Mettre en avant le lien Public / Privé
    des initiatives concrètes sont en cours : exemple Fédération de l’Equipement avec la FD des Transports, en direction des salariés du Public et du Privé travaillant sur les autoroutes.
    Autre exemple, Action du 11 mars à Lyon autour du procès d’appel (branche routière) sur les reconnaissances d’une maladie professionnelle.

Afin que la question de la prévention soit bien intégrée, Eric a proposé qu’un groupe de travail sous la responsabilité de l’activité Travail Santé et l’activité Retraite avec quelques camarades de Fédérations se réunissent, pour concrétiser les différents points :

Le tract « grand Public »
Le recensement et la trame du projet d’accord.
Le suivi des accords d’entreprises

La CE Confédérale de mardi pourrait acter les formes de l’action de la journée du 28 avril, ainsi que la dimension intersyndicale. Suite à ces décisions, une réunion téléphonique avec les UD et les régions pourrait être programmée.

La prochaine réunion des FD se tiendra le lundi 14 mars de 10 h à 11 h 30
A la salle URGENCE

FD présentes : CHEMINOTS / SANTE / THC / AGROALIMENTAIRE / SERVICES PUBLICS / EQUIPEMENT / METALLURGIE / CHIMIE / VERRE ET CERAMIQUE / CONSTRUCTION BOIS AMEUBLEMENT / UGFF / UGICT /
ACTIVITE SANTE TRAVAIL RETRAITE

Montreuil, le 28 février 2011